La réplique des taxis face au Voiture avec chauffeur privé (VTC)

Actuellement, les voitures avec un chauffeur privé ou connu sous l’abréviation de VTC sont devenues de plus en plus nombreuses. Il crée des polémiques face au taxi privé classique comme celle du taxi Essonne. En fait, G7 s’est déjà soulevé au niveau des VTC concernant les applications de réservations, mais les autres start-ups s’apprêtent aussi à une forcée de l’État et à une arrivée massive des taxis sur le sectionnement des commandes numériques.

En effet, les VTC vont arriver avec une politique de prix de plus agressive, mais aussi avec une inégalité en matière de charges dans les deux secteurs. En plus du prix, les VTC ont à leur disposition une commande en temps réel à partir d’une application. Contrairement au taxi, auquel les clients vont devoir se héler dans la rue pour en avoir où il faut les appeler sur téléphone sans avoir la certitude quand il va vraiment arriver.

C’est pourquoi actuellement, les taxis décident de se riposter face à ce genre de chose. Ils ne veulent plus laisser la commande de cette méthode aux VTC. Qui plus est, ils disposent une bonne argumentation à représenter concernant le prix.

En début de 2018, lors de la mise en œuvre de la loi de grand-guillaume, les tarifs des VTC ont haussé pour être souvent plus élevés que celle des taxis. Cela est toujours pareil en ce qui concerne la fréquence de l’activation de leur prix. De ce fait, les taxis et les diverses associations en start-up s’apprêtent à une réplique pour qu’ils possèdent également une commande numérique sur le marché. En attendant, le téléphone et les sites internet sont parmi les moyens qu’ils ont actuellement à offrir pour leur client afin que la commande d’un taxi comme celle du taxi Essonne se passe facilement. Ils sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, même les jours fériés pour vous satisfaire au maximum.

Un projet déjà mis en œuvre

Depuis l’année 2011, il y avait un grand acteur dans le secteur de taxi comme celle de taxi Essonne en France qui a déjà lancé le projet de la commande numérique, mais jusque là, l’application n’est pas encore très connue des clients alors les utilisateurs ne sont pas non plus très motivés.

Par ailleurs, le directeur de la start-up a affirmé que le chemin va être long pour expliquer à la clientèle les différentes accessibilités pour la réservation d’un taxi, car effectivement, beaucoup de personnes ignorent encore l’existence de cette manœuvre.

Néanmoins, ce directeur a reconnu que son entreprise s’est beaucoup évolué grâce à la première version de son application qui s’est sortie en 2011. Et actuellement, les outils numériques et les différentes plateformes ainsi que l’investissement des VTC dans plus de dizaines d’euros ont changé pratiquement la donne.

En effet, on a constaté une amélioration au niveau de l’expérience des utilisateurs, ce qui leur permet facilement de s’adapter aux futures plateformes des taxis. Ces derniers disposent aussi d’une voiture confortable pour donner une entière satisfaction à leur client.

La stipulation de l’objectif

Actuellement, les start-ups envisagent d’offrir une prestation de services dans les standards des plateformes VTC. En fait, leur objectif est de bien permettre à la clientèle d’accéder facilement à la réservation d’un taxi. Autrement dit, cela permet de commander un taxi en quelques secondes, d’avoir un accès pour estimer l’heure de son arrivée, et de pouvoir suivre le déplacement du chauffeur.

Le but est de partager l’offre partout dans toute l’île de France, et pas uniquement sur la ville de paris. Même si l’on sait que le réseau client dans la région parisienne est plus dense et qui est facile à intégrer dans le système de réservation en un temps d’attente correct avec les taxis et en temps réels.

Effectivement, de plus grands nombres de taxis s’apprêtent aujourd’hui à intégrer le marché de la commande numérique pour obtenir une position dominante que celle du VTC et aussi celle de la centrale qui est la seule acteur qui pourrait accéder au système.

C’est aussi le but d’éviter que les taxis soient un service public qui va être exploité par une entreprise privée en une situation en monopole.

De ce fait, selon les acteurs principaux de ce projet, le système de réservation numérique devrait être déjà lancé et doit être déjà opérationnel dans la grande ville de la France. Notamment, la plateforme permet au client de commander à tout instant un taxi comme celle du taxi Essonne, sans frais d’approche et avec la possibilité de payer à partir d’une application, en carte bancaire ou en ligne en fonction de leur choix.

 

Le système de réservation

Pendant le temps que tout soit opérationnel au niveau de la commande numérique, les taxis comme celle du taxi Essonne continuent toujours à exercer comme d’habitude. Autrement dit, vous pourriez toujours les contacter sur leur téléphone ou les contacter à partir de leur site web officiel ou encore il est aussi possible de les héler dans les rues.

Même si la loi impose les chauffeurs à s’enregistrer au registre national, plusieurs chauffeurs préfèrent toujours de travailler en leur propre compte et se fier à leur téléphone pour avoir des commandes, ou encore se fier aux interpellations dans les rues. En tout cas, vous pouvez toujours réserver un taxi à l’Essonne par téléphone ou à partir de leur site.

Le principe est simple si vous choisissez de commander en ligne, vous visitez juste leur site et après vous pouvez remplir le formulaire de réservation en ligne. Ensuite, un conseiller client va vous rappeler pour l’exactitude de vos informations, et il enverra un devis gratuit. Après validation, il se déplacera à l’endroit que vous aviez indiqué dans les meilleurs délais.

Avec un chauffeur de taxi expérimenté et certifié, vous n’auriez plus à faire du souci sur quoi que ce soit. Le chauffeur va prendre toutes les responsabilités concernant vos bagages et aussi pour votre arrivée qui doit être à l’heure.

 

Post Author: Prinxius