À la découverte de Madagascar

Madagascar est une destination à ne pas manquer lors d’un séjour à la carte sur le continent africain. Située dans l’Océan Indien, cette île offre des paysages époustouflants et possède une biodiversité exceptionnelle. Parmi les points d’intérêts incontournables sur place, on peut citer entre autres Antananarivo, la capitale. Là, les touristes peuvent commencer leur aventure avec une randonnée sur la colline d’Andohalo. Ce lieu témoigne de l’histoire de la grande île depuis la période de la royauté jusqu’à la colonisation. Il fut autrefois utilisé par les anciens rois comme place pour le « Kabary » ou les discours. Aux alentours, il y a de nombreux bâtiments construits durant l’époque coloniale. En longeant la rue vers la partie nord-ouest, on trouve le Rova de Manjakamiadana. Cet édifice fut la demeure officielle des souverains malgaches. Après la visite du palais royal, les voyageurs peuvent poursuivre leurs parcours dans le parc de Tsimbazaza. Ce zoo a été fondé en 1925 par les Colons français. Il abrite des espèces endémiques de Madagascar pour ne citer que les lémuriens nocturnes, le Lemur catta, l’Indri Indri, et des oiseaux tels que l’ankoay.

mad-2

Le passage à Antsirabe

Après la visite de la capitale, en prenant la route nationale n°7, il est temps de passer dans la deuxième grande ville de Madagascar, Antsirabe. Cette ville a été fondée par les Norvégiens et les Français durant la période précoloniale et coloniale. Il faut d’abord commencer l’aventure au lac Tritriva. Ce point d’eau est situé à l’ouest de la ville dans la commune de Belazao. Il est célèbre pour ses deux arbres entrelacés, sortant de la roche, représentant l’amour sacrifié de deux personnes, Ravolahanta et Rabeniomby. Cette escapade au lac Tritriva se poursuite avec une baignade dans la source thermale et naturelle d’Andranomafana au cœur d’Antsirabe. Les eaux s’y trouvant sont réputées pour leurs bienfaits thérapeutiques au niveau des appareils digestifs et respiratoires, mais bien d’autres encore.

La randonnée à Isalo

Après ce passage à Antsirabe, l’aventure se poursuit le long de la RN7 en traversant la région de Haute Matsiatra. À quelques kilomètres de la ville de Fianarantsoa se trouve Ranohira, une ville au bord de la route nationale. Elle tire son nom de la rivière adjacente. Construite au pied du massif de l’Isalo, elle est réputée pour ses parcours de trekking. Non loin de là, le fameux parc national de l’Isalo figure parmi les plus gigantesques à Madagascar. Il s’agit d’un massif montagneux de grès jurassique s’étendant sur environ 100 km dans le sens nord-sud. Il est entaillé de profonds canyons et hérissé de pics. Son paysage est agrémenté de rivières et d’une végétation rupicole abondante. Les voyageurs peuvent y observer de près les Maki, des singes endémiques de Madagascar. La visite du parc nécessite un guide local afin de mieux savourer la splendeur de la région. Il est à noter que l’entrée est payante.

 

 

Post Author: admintrv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *